• Fr
  • En
  • Es

Nouveau traitement contre Varroa : Véto-pharma et l’Université Simon Fraser unissent leurs forces

Table des matières

Le Varroa, acarien parasite de l’abeille représente l’une des principales menaces entraînant des pertes de colonies à l’échelle mondiale.

 

Véto-pharma vient apporter son soutien à l’Université canadienne Simon Fraser (USF, ou SFU en anglais) dans le développement et l’enregistrement d’un nouvel acaricide basé sur un actif innovant récemment découvert et breveté par la USF.

Les abeilles gardiennes de notre biodiversité sont menacées

Les abeilles domestiques, sentinelles de notre environnement, sont responsables de la production d’environ 30 % de notre alimentation dans le monde. Depuis les années 80, les apiculteurs font face à un défi de taille pour protéger leurs colonies contre l’acarien et parasite mortel Varroa destructor. La santé et la survie des abeilles sont des problématiques majeures qui impactent la biodiversité locale et mondiale.

USF et Véto-pharma s'unissent dans le cadre d'une collaboration pour lutter contre le varroa

En comprenant cet enjeu, l’annonce d’une collaboration exclusive entre USF et Véto-pharma afin d’évaluer l’efficacité d’un nouvel actif dans le contrôle de la varroose (maladie issue du varroa) est une grande nouvelle !La coopération entre ces deux entités est un pas en avant significatif et prometteur. Toutes deux sont optimistes quant au potentiel de ce nouvel acaricide qui permettra de protéger les abeilles et d’assurer leur avenir.

L'engagement de Véto-pharma pour la santé des abeilles : Innovation, éducation et collaboration

Dans la filière apicole, peu d’entreprises investissent dans l’innovation. Cependant, Véto-pharma, laboratoire pharmaceutique vétérinaire français, bénéficie d’une expertise de près de trois décennies dans le domaine de la santé de l’abeille. Engagé dans la recherche constante de solutions novatrices, le laboratoire consacre annuellement entre 8 et 10 % de son chiffre d’affaires à des investissements visant à offrir des solutions aux problématiques des apiculteurs. Cette démarche démontre l’engagement continu de Véto-pharma envers l’innovation pour soutenir la filière apicole, renforçant ainsi sa position en tant que leader dans ce domaine.

Outre le développement de produits, Véto-pharma s’engage activement dans la recherche et l’éducation afin de sensibiliser à l’importance de l’abeille dans nos écosystèmes et aux menaces qui pèsent sur elles. Le laboratoire collabore avec des apiculteurs, des chercheurs et des experts du secteur afin de partager les connaissances et de développer les meilleures pratiques en matière de gestion apicole. En s’efforçant constamment d’améliorer la santé des abeilles, ils visent à préserver leur rôle vital dans la pollinisation et la production alimentaire.

Révolutionner la lutte contre la varroose : Un nouvel actif prometteur en développement

L’offre limitée d’options efficaces pour lutter contre le varroa pose un défi aux apiculteurs. Ils doivent par conséquent adapter leurs stratégies pour le contrôler. Découvrir une nouvelle molécule capable d’éliminer efficacement ce parasite sans nuire aux abeilles est une tâche complexe. Ce nouvel actif en phase de développement présente un potentiel considérable pour offrir aux apiculteurs un avantage significatif pour combattre le varroa.

Véto-pharma est enthousiaste de soutenir ce projet prometteur et de collaborer étroitement avec USF pour faire bénéficier d’innovation aux apiculteurs du monde entier. « Nous sommes convaincus que nos compétences et notre détermination seront des atouts précieux pour concrétiser cette découverte en une solution efficace contre la varroose, offrant ainsi aux apiculteurs une réponse adaptée et performante. »

L’USF se réjouit également de cette collaboration et de pouvoir appliquer la recherche pointue du laboratoire de chimie du Professeur Erika Plettner pour soutenir les colonies d’abeilles à l’échelle mondiale.

Erika Plettner © SFU
Professeur Erika Plettner © SFU

Origine d’une découverte pour soutenir les colonies d'abeilles à l'échelle mondiale

La découverte du nouvel acaricide a commencé au début des années 2000, lorsque le groupe Plettner s’est mis à investiguer sur des composés susceptibles d’interférer avec la chimio réception des insectes. Les insectes utilisent des signaux chimiques pour communiquer entre eux, détecter leurs hôtes, signaler un danger, etc. La chimio réception est le processus par lequel ces signaux sont détectés et qui est essentiel à la survie des insectes.

L’équipe a découvert que l’acaricide identifié pouvait paralyser et désorienter l’acarien Varroa destructor. Après des essais initiaux en laboratoire, plusieurs essais à petite échelle ont été menés sur le terrain au Canada. L’objectif était d’évaluer si l’actif entrainait bien une diminution significative du nombre de varroas dans une colonie. Aujourd’hui, les traitements homologués utilisés sont peu nombreux et présentent chacun des difficultés ou des limites. Pour lutter plus efficacement contre le varroa chez les abeilles, il est indispensable de disposer d’un plus grand nombre de solutions ; et, ainsi mettre en œuvre des programmes de lutte intégrée contre ce parasite (IPM).

Professor Erika Plettner © SFU
Professeur Erika Plettner © SFU

L'engagement continu de l’USF : Nourrir le potentiel de la technologie pour un apiculture durable

L’équipe de l’USF s’est engagée à continuer les recherches afin d’exploiter pleinement le potentiel de cette technologie innovante. Le Technology Licensing Office (TLO) de l’USF joue un rôle clé dans la commercialisation de cette technologie en assurant la protection de la propriété intellectuelle et en facilitant la collaboration avec Véto-pharma. Son avenir prometteur, après des essais industriels supplémentaires, pourrait la positionner comme l’un des outils les plus utiles pour assurer la santé des colonies du monde entier.

Capture-d’écran-2023-07-26-à-10.06.49
Découvrez le Projet Varroa 2.0, et comment Véto-pharma œuvre à la la découverte et l'identification de nouvelles molécules contre Varroa, ainsi qu'à la reformulation d'actifs existants et déjà enregistrés pour
EvaBatimentVeto-pharma-770x540-1-768x539
Véto-pharma va continuer de mener ses investigations en synergie avec son rucher expérimental de 250 colonies implanté depuis 2014 autour de Chaillac.
Webinar – Varroa 2.0 – Screening de nouvelles molécules contre Varroa destructor
Découvrez le replay de notre passionnant webinar « Projet Varroa 2.0 : Screening de nouvelles molécules contre Varroa destructor », organisé le 13 juin 2023 et présenté par Rémi Padé.

VTP-123-FR-N01-11/23