Frelons AsiatiquesPiéger le frelon asiatique

Évaluation de l’efficacité et sélectivité des pièges VespaCatch®, Jabeprode® et bouteille pour le piégeage d’été/automne

Une étude récemment publiée et menée dans 10 ruchers du département de l’Eure à l’été/automne 2019 a comparé l’efficacité et la sélectivité de trois dispositifs de piégeage du frelon asiatique (Vespa velutina) couramment utilisés par les apiculteurs. Le piège VespaCatch® a présenté la meilleure efficacité de l’essai (4 fois plus efficace que le Jabeprode® et presque 2 fois plus efficace que le piège bouteille), avec une sélectivité identique au piège bouteille. Le piège Jabeprode® a quant à lui démontré la meilleure sélectivité, mais avec une efficacité limitée.

Résumé d’un article original « Analyse comparée de l’attractivité et de la sélectivité de trois dispositifs de piégeage de Vespa velutina nigrithorax » publié dans la revue La Santé de l’Abeille n°303 (Mai/Juin 2020).

___
Modalités de l’étude

Chaque apiculteur a installé derrière ses ruches, à moins de 5 mètres, trois types de pièges :

  • Piège VespaCatch® + attractif VespaCatch® (Véto-pharma) [dilution : 10 ml d’attractif + 50g de sucre + 200ml d’eau par piège]
  • Piège bouteille plastique 1,5L avec bouchon Tap-trap® + appât maison (1 bière Pelforth + 1c. soupe de sirop de fraise + 1 c. à soupe de Picon®)
  • Dispositif Jabeprode® (boîte en bois équipée de cônes Jabeprode®) + appât issu de cire de cadres de ruches (fondue dans 1,5 L d’eau chaude) + 20 g de miel, fermenté 3 jours.

Les pièges ont été installés du 15/07/2019 au 04/11/2019.
Le comptage des contenus des pièges avait lieu toutes les 2 semaines, avec renouvellement de l’appât pour les pièges bouteille et VespaCatch®.

À noter qu’en 2019 la pression du frelon dans l’Eure a été qualifiée de modérée, voire faible (1319 nids dont 560 secondaires).

Résultats – Efficacité

Sur la période d’analyse, le piège VespaCatch a capturé en moyenne sur les ruchers 2,8 frelons asiatiques, contre seulement 0,7 pour le piège Jabeprode, et 1,5 pour les pièges bouteilles.

Trois ruchers ont démontré un nombre plus important de captures, indiquant probablement la présence d’un nid de frelons asiatiques à proximité.

L’attractivité des pièges semblait également dépendre de la période de prélèvement, les captures ayant augmenté sur la période automnale.

Résultats – Sélectivité

  • Le piège VespaCatch est celui qui a été le plus efficace dans la capture des frelons asiatiques, mais il piège également d’autres espèces (notamment Diptères).
  • Le Jabeprode s’est montré le plus sélectif, mais peu attractif pour l’ensemble des insectes, y compris pour le frelon asiatique.
  • Enfin, le piège bouteille a présenté une sélectivité identique au piège VespaCatch, mais avec une efficacité bien moindre (presque 2 fois moins de frelons asiatiques capturés).

Globalement ce sont 73 832 insectes (principalement des groupes Diptères, puis Hyménoptères et Lépidoptères), qui ont été comptabilisés, tous pièges confondus.

Discussion

  • Les auteurs émettent l’hypothèse que les frelons asiatiques, qui restent vivants plus longtemps dans le piège Jabeprode, auraient pu consommer une partie des autres insectes piégés, augmentant artificiellement les résultats de sélectivité.
  • L’emplacement des ruchers sur lesquels sont installés les pièges semblent avoir un impact sur l’attractivité de ceux-ci. Elle semble plus importante dans les vallées, laissant à penser que ces zones seraient plus privilégiées par les frelons asiatiques.
  • L’utilisation d’appâts de nature différente ne permet pas d’effectuer une comparaison directe de l’efficacité des pièges entre eux. Pour ce faire, il aurait fallu comparer les 3 pièges avec un seul et même appât (mais cela impliquerait de revoir la dose totale utilisée, les pièges ne présentant pas la même taille), ou bien de comparer 3 attractifs dans un seul type de piège.

Conclusion

Les auteurs conseillent de n’utiliser que les pièges les plus sélectifs, et uniquement lorsque la pression de Vespa velutina est importante et que les colonies subissent des attaques massives. Ils espèrent voir se développer un appât plus sélectif (notamment à base de phéromones) dans les années à venir, ou une réorganisation de la chaîne alimentaire permettant la régulation naturelle du frelon asiatique.

Cependant, la réalité du terrain ne permettra sûrement pas aux apiculteurs de se limiter à cette recommandation. La pression du frelon est telle sur certains ruchers, qu’il leur faudra opter pour des solutions plus attractives (piège à forte efficacité) afin de piéger un maximum de frelons asiatiques et éviter l’effondrement des ruches.

Un compromis entre les deux approches est probablement l’option la plus réaliste :

  • Ne piéger que dans les zones de passage du frelon asiatique, surtout à proximité des nids. Si l’on s’aperçoit que le piège ne capture aucun frelon asiatique et beaucoup d’autres insectes : le déplacer un peu plus loin (parfois on peut observer une différence à seulement quelques mètres), ou le retirer du secteur.
  • Les résultats de cette étude montrent que l’efficacité du piégeage augmente au fil des mois (avec de fortes captures à l’automne). Peut-être que le choix du piège pourrait, au même titre que le choix de l’attractif, être adapté au fil de la saison.
  • Les pièges du commerce ne sont pas tous proposés au même tarif. Entre un piège à 50€, un piège à 3€ et un piège fait maison, équiper un rucher peut présenter un budget très variable. Adaptez votre stratégie de piégeage à votre portefeuille. Vous pouvez tout à fait combiner plusieurs solutions de piégeage pour rationnaliser votre investissement.

Enfin, quelques astuces peuvent vous aider à optimiser votre piégeage (recommandations issues de la notice du piège VespaCatch) :

  • Un délai de quelques heures est nécessaire pour que les pièges capturent des frelons.
  • Il est recommandé de piéger quand les températures maximales journalières dépassent 15°C.
  • Pour une meilleure efficacité, ne pas nettoyer le piège lors du renouvellement de la solution.
  • Lors du renouvellement de l’attractif, il est conseillé de laisser un frelon mort dans le piège.
  • Attention à bien respecter la dilution de l’attractif recommandée : 10ml d’attractif VespaCatch + 50 g de sucre + 200 ml d’eau.

Une chose est sûre, le sujet de la sélectivité occupera une part grandissante dans les débats sur le piégeage du frelon asiatique. On ne peut qu’espérer trouver une solution qui permettrait une régulation efficace de cette espèce invasive tout en protégeant l’entomofaune locale. C’est dans le sens de cette plus grande sélectivité, sans sacrifice de l’efficacité, que nous nous inscrirons afin de soulager durablement les apiculteurs.