Boostez vos coloniesNutritionSoutenez vos abeilles pendant l'hiver

Des algues, du thymol et de la citronnelle pour soutenir vos colonies

L’hiver dernier, de nombreux apiculteurs ont connu des pertes considérables de colonies. L’un des moyens pour réduire ces mortalité (en plus d’une prise en charge adéquate de l’infestation varroa, d’un nourrissement suffisant et de qualité, et d’une bonne isolation de la ruche) est d’apporter un supplément à l’alimentation de vos abeilles. Contrairement aux idées reçues, les aliments complémentaires peuvent apporter un vrai coup de pouce aux colonies, sans nuire à leur équilibre naturel. Qu’ils soient sucrés, protéines, à base d’algues, de propolis… chacun a un rôle à jouer dans l’équilibre de vos colonies.

Les vertus des algues

Les algues sont utilisées depuis toujours pour leurs nombreuses vertus, que ce soit pour l’alimentation humaine, l’alimentation animale, la fertilisation des plantes… elles sont même parfois utilisées en médecine. Leur richesse est notamment due à la grande variété de minéraux et phytonutriments qu’elles absorbent via l’eau de nos océans (jusqu’à 10 ou 20 fois plus que les plantes terrestres !).

Des experts en biologie marine ont donc testé l’usage des algues pour le nourrissement des abeilles, et ont élaboré une formulation à base d’ingrédient d’origine naturelle, d’algues, thymol et citronnelle. Cette formulation unique, baptisée « HiveAlive » (= ruche dynamique), est destinée à soutenir le confort intestinal des colonies de manière à les rendre plus populeuses, plus vigoureuses, et donc à réduire la propension aux mortalités hivernales. (1-2)

« Les algues présentes dans la formulation d’HiveAlive sont issues de souches spécifiques, récoltées au large des côtes irlandaises. Ces algues bioactives sont ensuite extraites par un processus unique et breveté, permettant de maximiser leur effet sur les colonies. » explique Raphaèle Massard, Présidente de Véto-pharma.

La présence d’algues participe au soutien du système digestif de l’abeille. (3) L’ajout de thymol émulsifié assure un mélange facile dans le sirop, sans cristallisation ultérieure dans la ruche. La citronnelle quant à elle est utilisée pour augmenter l’appétence du sirop, sans toutefois accroitre les risques de pillage grâce à un juste dosage.

Le confort intestinal des abeilles, vecteur de productivité

Chez l’Humain, on parle du système digestif comme étant le « Deuxième cerveau » : complexe, influencé par de multiples facteurs, et avec une incidence sur l’ensemble de l’organisme. Chez l’abeille, celui-ci assure également un rôle crucial dans son bien-être et sa vitalité, notamment pendant l’hiver : les vols d’hygiène étant sensiblement réduits, on observe souvent une augmentation des troubles digestifs au sein de la colonie. Soutenir le confort intestinal des colonies lors du nourrissement de fin de saison, c’est leur assurer un hivernage dans de meilleures conditions, avec à la clé une réduction des mortalités et un redémarrage plus dynamique. Avec des colonies plus populeuses et plus vigoureuses, c’est tout le rendement de la saison suivante qui s’en trouve positivement impacté.

Ils ont testé HiveAlive sur leurs colonies :

« J’ai été très impressionné des résultats de ce produit. Je travaille de manière très proche avec un autre apiculteur avec qui nous partageons les mêmes techniques pour soutenir les abeilles. Au début de l’automne, nos pertes respectives s’élevaient aux alentours de 20%. Mais en novembre, nous avons remarqué que ses colonies n’étaient pas aussi résistantes que les miennes. Il a donc subi de grandes pertes d’abeilles. La seule différence dans notre entretien quotidien des ruches : l’utilisation d’HiveAlive pour ma part. » détaille Steve S. propriétaire de 200 ruches dans le Michigan.

« Les colonies que j’ai nourries avec HiveAlive l’année dernière n’ont connu que 15% de perte hivernales, contre 25% pour les autres colonies. Elles étaient également plus dynamiques que les autres. L’un de mes amis apiculteur, qui gère environ 300 colonies, a acheté ses essaims le même jour que moi, au même endroit. Il a perdu 35% de ses colonies l’hiver dernier, et il prévoit maintenant d’utiliser HiveAlive. » Nick S. propriétaire de 1000 ruches dans l’état de New York.

« Chacune de mes 300 ruches a survécu à l’hiver. Je suis extrêmement impressioné par HiveAlive et je vais continuer à l’utiliser sur toutes mes ruches. » Peter L. Apiculteur professionnel en Angleterre

Un autre avantage d’HiveAlive est souligné par Peter D., apiculteur au Canada : “Avant d’utiliser HiveAlive, mon sirop avait tendance à tourner et moisir dans les nourrisseurs. Depuis que je le mélange avec HiveAlive : plus de moisissures. Même le sirop non-utilisé au printemps tient jusqu’à l’automne. Bénéfice totalement inattendu ! »

Si vous souhaitez vous aussi tester les bénéfices d’HiveAlive sur vos colonies pour votre nourrissement de fin de saison, nous vous offrons 10% de réduction pour tout achat d’une ou plusieurs bouteilles d’HiveAlive sur notre site, avec le code ALIVEBLOGFR10 Pour profiter de la réduction, c’est ici : http://www.veto-pharma.fr/nutrition/25-51-hivealive.html#/

Offre valable pour tout achat d’une ou plusieurs bouteilles d’HiveAlive,en France métropolitaine ou Belgique, sur le site www.veto-pharma.fr entre le 04/10/18 et le 31/10/18. Valable une seule fois par utilisateur, sur la (ou les) bouteilles d’HiveAlive achetées, hors frais de port. Offre non cumulable avec d’autres codes promotionnels. 

  1. Charistos, L, Parashos, N & Hatjina, F (2015) Long term effects of a food supplement HiveAlive™ on honey bee colony strength and Nosema ceranae spore counts, Journal of Apicultural Research.
  2. Increase in honeybee populations with continued use of HiveAlive, Results from long-term field trials, France 2014-2015, Trial conducted by Veto-Pharma, France
  3. Roussel M., Villay A., Delbaca F., Michaud P., Laroche C., Roriz D., El Alaoui H., Diogon M. Antimicrosporidian activity of sulphated polysaccharides from algae and their potential to control honeybee nosemosis. Carbohydr Polym (2015), 133:213-220